La traduction professionnelle, une nécessité?

dixfusion Traduction Laisser un commentaire

Une recherche rapide sur Internet et voilà, vous venez de faire la traduction d’un compte rendu de réunion, de l’infolettre mensuelle envoyée à vos employés ou même du feuillet publicitaire qui se retrouvera dans des milliers de boîtes aux lettres. Ces outils en ligne sont si accessibles et pratiques (et gratuits!), alors pourquoi payer pour les services d’un traducteur professionnel? Pour une question de crédibilité, essentiellement. Une entreprise qui se respecte et qui a foi en sa vision commerciale s’attardera aux moindres détails, car une image de marque impeccable inspire la confiance et le professionnalisme. Une traduction professionnelle est un investissement futé qui s’insère à juste valeur dans un plan de croissance bien élaboré.

Une porte grande ouverte sur le monde

On le sait, l’aspect international du commerce a pris une ampleur monstre au cours des dernières décennies, voyant bien des entreprises locales élargir leur portée en faisant affaires avec l’étranger et percer des marchés qui leur semblaient inatteignables il y a quelques années à peine. Avec ces nouvelles opportunités viennent également quelques obstacles, notamment la barrière de la langue. La nécessité d’adapter ses communications internes et externes ainsi que tout le matériel corporatif se fait alors sentir et, dans la perception de bien des entrepreneurs, cela constitue une dépense superflue et une lourde tâche. Il devient alors alléchant de demander à votre secrétaire ou à votre beau-frère qui « parle bien » cette autre langue de vous rendre ce service. Malheureusement, on croit à tort que quiconque maîtrisant une seconde langue peut s’improviser traducteur, ce qui peut mener à une perception biaisée de cette profession. En effet, si une connaissance approfondie de chacune des deux langues est essentielle, ce qui inclut évidemment toutes les notions et les règles orthographiques, grammaticales, syntaxique et sémantiques, les référents culturels le sont tout autant. Qu’il soit d’ordre technique ou lyrique, un texte traduit qui est lu par une personne locale doit transposer exactement la même intention et le même ton que le texte original, pour finalement ne donner aucun indice à l’effet qu’il a été traduit. Voilà la grande faille des systèmes de traduction automatisés.

Quand l’humain surpasse la machine

Une traduction effectuée par un programme informatique sera toujours évidente et peut parfois mener à des combinaisons de mots tout à fait loufoques et qui ne font aucun sens. Dans d’autres cas plus graves, l’omission de traduire un terme important ou une traduction erronée peut mener à la mal utilisation d’un appareil électrique ou d’un produit corrosif, par exemple. Aussi, le professionnel s’appuiera sur l’ensemble du texte pour s’assurer de la pertinence et de la cohérence de tous les termes choisis, ce que les outils en ligne ne peuvent accomplir. De plus, lorsqu’il s’agit d’adapter des dictons, des slogans, de l’humour, des jeux de mots ou des expressions à double sens, la machine perd à tout coup!

Pour vous éviter de perdre d’importants clients sur la base d’une mauvaise communication et pour un excellent investissement à long terme, faire confiance à un traducteur professionnel n’est pas une option, c’est une stratégie gagnante.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *