Écrire pour le Web : quand la structure est aussi importante que le contenu

dixfusion Rédaction Web Laisser un commentaire

De nos jours, mettre en place un blogue et y publier des écrits, c’est à la portée d’à peu près tout le monde. Il suffit d’investir un peu d’argent pour l’hébergement d’un site Web, puis du temps pour la rédaction des articles, et hop! Un nouveau blogue vient de voir le jour. C’est d’ailleurs pour cette raison que la blogosphère regorge de sites Internet qui cherchent tous à se distinguer des autres afin de faire partie des quelques chanceux qui se retrouvent en tête des résultats de recherche sur Google. À ce moment-là, comment faire en sorte de se distinguer des concurrents? Comment s’assurer de capter l’attention du lecteur? Et si la réponse ne résidait pas que du côté du contenu?

Élaborer une structure pour son texte

Ouvrir un blogue, c’est souvent un moyen pour une entreprise ou un entrepreneur de partager des connaissances, une expertise avec sa clientèle. Or, il est facile de se perdre dans nos propres idées, et beaucoup de nouveaux blogueurs font cette erreur : ils rédigent leur article au fur et à mesure que les idées leur viennent. Malheureusement, cette méthode finit souvent par produire des textes qui s’éparpillent dans tous les sens, ou dont les idées se répètent.

Pour éviter cela, il suffit d’établir un plan de rédaction. Même si, à première vue, cela peut vous sembler rébarbatif, le plan vous permettra de produire un travail de meilleure qualité. Commencez par diviser votre texte en titres, sous-titres et paragraphes. Inscrivez seulement une phrase, un mot ou une idée pour chaque section : vous aurez déjà là une bonne idée du squelette de votre texte. Ce procédé vous permet d’éviter le syndrome de la page blanche; en effet, lorsque vous vous assoyez devant votre écran pour rédiger, vous savez de quoi vous allez parler!

Une expérience agréable

Lorsque vous rédigez, pensez à votre lecteur. C’est pour lui que vous écrivez, après tout, et vous souhaitez que son expérience de lecture soit agréable afin qu’il ait le goût de revenir vous rendre visite. Proposez un résumé de votre texte ou une phrase accroche; mettez l’emphase sur certains mots ou sur les idées clés de votre texte; employez des listes à puces pour aérer votre article. N’oubliez pas que le lecteur du Web n’est pas le même que celui du livre papier : en général, il est pressé et ne s’est pas nécessairement arrêté pour vous lire. Il y a des distractions à sa portée. Vous voulez capter son attention! Soignez donc votre vocabulaire afin d’éviter les fautes et les répétitions et évitez les phrases vides. Vaut mieux écrire moins, mais répondre aux besoins de votre lecteur. Ce dernier n’est probablement pas un spécialiste non plus; s’il se trouve sur votre blogue, c’est pour trouver des réponses à ses questions ou pour vivre une expérience. Assurez-vous alors de lui parler dans des termes qu’il comprend. Les explications techniques et les mots compliqués sont à bannir à tout prix!

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *